Mes 5 dernières chroniques:

MES 5 DERNIERES CHRONIQUES:

La dernière fée de Bourbon Harry Potter T1 VO une fille parfaite sword art online les dix plus beaux jours de ma vie

lundi 12 octobre 2015

[Les chroniques de Nath] Sandman


Titre : Sandman
Scénario : Neil Gaiman
Illustrateurs : nombreux pour la série
Editions : DC Comics/ Panini France

4ème de couverture du premier tome
Préludes & nocturnes accueille les lecteurs dans un univers sombre et enchanteur fait de rêves et de cauchemars...le foyer de Sandman, maître des Rêves, et de ses pairs, les Eternels. Ce premier recueil de la série de Neil Gaiman, maintes fois primée, présente les thèmes et les personnages principaux, en combinant magie, mythes et humour noir.

Mon avis

J'adore la bande dessinée et j'adore les mangas. J'avoue ne pas comprendre ceux qui rejettent en bloc l'un ou l'autre... Pour moi, l'essentiel est que l'histoire, le style graphique ou mieux les deux me plaisent. Mais je dois reconnaître être moins tournée vers les comics. Tout cela pour dire que c'est par hasard que j'ai lu ce premier tome de Sandman, emprunté à ma médiathèque favorite, un peu par défaut je dois le reconnaître.

Comme pour presque toutes les séries de BD, mangas ou autre, les éléments et les personnages sont présentés au fur et à mesure. Le lecteur n'a, au départ, qu'une vue parcellaire de l'univers de Dream, les informations viennent au fil des pages et des tomes. Dans ce premier volume, un humain, versé dans la sorcellerie, cherche à attirer et capturer la Mort (Death pour les Eternels). Malheureusement, c'est son frère Dream, maître du Rêve qui se retrouve prisonnier d'une sphère de verre. Lorsqu'il parvient à s'évader, 70 ans se sont écoulés. Il est affaibli et a perdu ses attributs magiques. Il doit reconstruire son domaine et retrouver les objets qu'on lui a volés. Ces artefacts sont très puissants, trop pour de simples mortels...


Dream
Au cours de cette série (10 tomes plus 1 hors série), nous suivons Dream et ceux qu'il a rencontrés lors de ses aventures. Chaque tome peut être lu indépendamment mais je vous conseille vivement de les lire dans l'ordre afin de mieux comprendre le parcours de Dream et les relations complexes entre ces frères et sœurs que sont les Eternels : Desire, Destruction, Despair, Destiny, Délirium (anciennement Delight) et Death. Après traduction : Rêve, Désir, Destruction, Désespoir, Destin, Folie (anciennement Plaisir ), et Mort... Vous visiterez une bibliothèque contenant tous les livres qui n'ont jamais été écrits, traverserez un congrès de tueurs en série, passerez par la voie de la Lune, affronterez le Coucou et d'autres choses encore plus extraordinaires !Au fil de ces histoires, vous trouverez, comme dans les rêves, des éléments sans queue ni tête, des petits morceaux de paradis mais aussi des histoires sombres et quelques ballades en enfer (au propre comme au figuré).

Cette série résonne pour moi comme une tragédie antique : le destin, par un chemin ou un autre, fait son œuvre. Quoi que fassent les Eternels, ils doivent se soumettre au Grand Livre de Destiny. Des faits apparemment sans importance se révèlent d'une importance capitale par la suite. Les pièces se mettent peu à peu en place, les engrenages d'une machine capable de détruire un Eternel, même si un Eternel ne peut pas totalement mourir...Je peux difficilement vous en dire plus sans risquer de vous dire où regarder et donc de vous priver du plaisir de chercher vous-même. Pour finir toutefois, cette série peut être très sombre, la violence y est souvent présente sous différentes formes. Elle est donc à conseiller à un public averti.

Graphisme : entre 3 et 4/5 selon les illustrateurs
Scénario : 4,5/5 (MAIS SI J'AI LE DROIT!)
Conclusion : coup de cœur

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire