Mes 5 dernières chroniques:

MES 5 DERNIERES CHRONIQUES:

La dernière fée de Bourbon Harry Potter T1 VO une fille parfaite sword art online les dix plus beaux jours de ma vie

mardi 13 mai 2014

L'homme qui brillait la nuit - Sid Fleischman


Auteur: Sid Fleischman
Pages: 185

4ème de couverture:

Drôle d'anniversaire pour Oliver Finch ! Il se fait enlever, le jour de ses quatorze ans, par un pirate superstitieux: né à minuit, Oliver a le don de voir les fantômes et le capitaine compte là dessus pour retrouver le trésor de Gentleman Jack, qui fut enterré avec lui.
Nous voilà donc partis pour les îles, avec un sinistre équipage.
Le plus étrange, c'est qu'on le verra, ce fantôme...

Mon avis:

Voici mon premier livre pour le challenge "Trivial Pursuit de l'imaginaire". C'est un livre à cheval entre deux genres: jeunesse et fantastique. Enfin si l'on peut dire...
Pour ce qui est du genre "Jeunesse", aucun problème, nous sommes bien dans un petit roman jeunesse... Mais alors le fantastique...
Certes on nous parle de fantôme dans le résumé... mais déjà, on ne voit pas trace de l'histoire de ce fantôme avant au minimum la moitié du livre (qui n'est déjà pas très long). De plus, pour ceux qui s'attendent à un mini "paranormal activity" pour enfants au pays des pirates, vous serez déçus...
Ce livre n'est pas mauvais, ce n'est pas le livre du siècle non plus, mais c'est une agréable histoire de pirates. Car oui, pour moi, plus qu'un roman fantastique, ce livre est une histoire de pirates. J'y ai retrouvé ce que j'aime chez les pirates: de la roublardise, les clichés des pirates (le drapeau à tête de mort et fémurs par exemple)...
Mais le fantastique lui est plus que léger...
En lisant le résumé, je m'attendais à plus que ce que ce livre m'a offert... D'ailleurs, le fantastique étant un des critères de ce challenge, je compte si j'ai le temps, en lire un autre qui lui sera vraiment dans le genre "fantastique".

Ma conclusion:

Le petit +: Une bonne histoire de pirates.
Le petit -: Le fantastique trop peu présent.

Avis final:

Lecture un peu décevante

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire